Le Marais Poitevin est un gigantesque labyrinthe de canaux. En théorie, toutes les parcelles de terre sont donc bordées par un canal et historiquement leur accessibilité ne se fait donc que bateau, avec les fameuses "plates" du marais.

Transport des vaches par barque autrefois dans le Marais Poitevin

Avec le temps et l'élevage industriel, de nombreux éleveurs ont donc abandonné l'élevage sur ces prairies isolées du Marais Poitevin, trop "contraignant" d'un point de vue logistique.

Depuis quelques années, encouragés par le Parc naturel régional du Marais Poitevin, des éleveurs passionnés du territoire emmènent de nouveau leurs bovins sur certaines terres du marais mouillé. Désormais, c'est un chaland-bétaillère à moteur qui permet de faire la navette entre les ports et les terres isolées du marais. Ce type d'embarcation moderne est certes moins typique que les barque d'antan, mais beaucoup plus sécurisant pour l'éleveur et les animaux.

Chaque année, lors du printemps, une fois que les crues hivernales ne risquent plus d'inonder les terres du marais mouillé, les éleveurs effectuent donc une transhumance de leurs animaux depuis la ferme hivernale jusqu'aux prairies du marais. Les vaches resteront dans ce décors naturel jusqu'à l’automne prochain avant leur retour à la ferme. Cette pratique permet entretenir écologiquement le Marais Poitevin car les vaches sont des "tondeuses" naturelles très efficaces.